Blu-ray vs HD-DVD : une semaine après

Vendredi 11 Janvier

Blu-ray vs HD-DVD : une semaine après
Par Richard Czapla

Une semaine après l’annonce faite par Warner de développer exclusivement ses films sur disques Blu-ray dès le mois de Juin, nous avons voulu faire une sorte de bilan et analyser ce qu’il peut se passer dans les semaines à venir. Pour cela, nous avons beaucoup lu (le net est une source d’informations et de rumeurs formidables) et beaucoup discuté avec un bon nombre de personnes de chaque partie.


Nous allons donc tenter de résumer en différents points, notre pensée et vue actuelle du marché du support haute définition, en nous attardant un peu plus sur le côté rouge. Certains d’entre vous pourront ne pas être d’accord, mais que voulez vous… on ne peut pas être en phase avec tout le monde…


Retour donc une petite semaine en arrière, la guerre entre les formats Blu-ray et HD-DVD fait rage, les fêtes de fin d’année viennent de se terminer et les deux supports s’apprêtent à livrer bataille sur 2008 avec comme première étape, le CES 2008.

Le salon n’a même pas le temps d’ouvrir ses portes que paf ! La nouvelle tombe : les studios Warner passeront exclusif Blu-ray dès le mois de Juin ! Coup de massue pour le camp HD-DVD qui semble ne pas être du tout au courant et qui avoue être très étonné par cette déclaration.

En effet, l’éditeur des Harry Potter et de 300, pourtant favorable aux deux formats (souvenez-vous du Total HD disc), n’aurait absolument pas averti le groupe Toshiba d’un tel changement de position, ce qui explique l’annulation immédiate de toutes les conférences de presse du HD-DVD Promotional Group.

Dans un deuxième temps, la vice-présidente pour le marketing, alias Jodi Sally, est intervenue et s’est exprimée sur trois points importants : leur format a toujours été annoncé mort-né, et pourtant il est toujours là, les résultats des ventes sont positifs et fidèles aux objectifs et le camp rouge ne s’avoue pas vaincu. Depuis, c’est le silence radio…

 

Alors d’autres rumeurs sont évidemment apparues, surtout concernant les deux gros studios à être encore exclusifs HD-DVD à savoir Paramount (DreamWorks) et Universal (dont le contrat vient de se terminer et qui n’a pas été pour le moment renouvelé). Ces derniers, à en croire les dires, passeraient du côté de chez Sony en prenant le train du groupe Time Warner (Warner Bros, New Line et HBO). Si c’était le cas, il ne faut pas se le cacher, la guerre est finie.

Cependant, ces dernières ont été démenties dans la foulée par ces deux géants qui attendent, comme les consommateurs, la réaction de Toshiba. Ils expliquent notamment que le Blu-ray n’est pas un format terminé et qu’il a été introduit sur le marché plus tôt que prévu pour éviter de perdre trop de temps face à son concurrent qui gagnait du terrain. Ils expliquent aussi que les consommateurs n’ont pas clairement pris position pour le Blu-ray. Les deux studios sont donc en attente, et pourraient rejoindre le camp de Sony si rien ne se passe, car c’est aussi ça le business.


En ce qui concerne Warner, on parle aujourd’hui d’un chèque, tout comme on en parlait à l’époque de Paramount, sauf que celui-ci serait de 500M de $. Une belle somme pour un passage exclusif, mais également pour une annonce genre coup de tonnerre. Info ou Intox, nous ne le saurons jamais, nous ne sommes que des pions contents d’être à genoux.


Bref, déclaration faite, toute la famille Blu-ray saute de joie et c’est bien légitime. A partir du milieu de cette année, environ la majorité des studios américains seront exclusifs au format de Sony. Il faut bien avouer qu’ensuite, ce ne sera pas évident pour Toshiba et leurs amis. Merci pour ce résultat à la PlayStation 3 chérie qui représente 95% du marché des lecteurs potentiels et sans qui le support Bleu ne serait pas là où il est aujourd’hui.

Certains analystes et aussi Michael Bay (…) prédisent donc la victoire incontestable du Blu-ray et une mort lente du HD-DVD.



Lire la suite >>>

Website hexatech, web solutions