Blu-ray vs HD-DVD : une semaine après

Avant de continuer, je pense qu’il est important de préciser que je suis bi-équipé et que j’ai des films sur les deux formats. Si j’ai décidé de faire cet article, c’est bien sûr parce que j’ai obtenu quelques infos sur ce que pourrait préparer Toshiba pour contre-attaquer, mais aussi parce que je n’aime pas que l’on décide à ma place ou que l’on impose un choix aux consommateurs.

 

Je vais d’ailleurs revenir sur un point important donné par le PDG de Warner qui expliquait avoir fait ce choix pour répondre à la demande des consommateurs justement. Et bien permettez moi de vous dire qu’en prenant cette direction, vous ne répondez absolument pas à leurs attentes, contrairement à vôtre précédente position qui satisfaisait les deux parties.

Si nous regardons le nombre d’unités de platines de salon dédiées vendues, le format HD-DVD est en tête, sans parler de l’arrivée des lecteurs hybrides qui devraient remporter un franc succès. La Playstation 3, malgré un départ laborieux et des ventes toujours inférieures à la Wii et la Xbox360, se débrouille bien mieux maintenant, mais reste une console de jeux avec l’espérance de vie que cela comprend. (Attention, je ne dis pas que ce n’est pas un lecteur BD vu que j’en ai une que j’utilise à cet effet. Je signale juste qu’il y aura une PS4 avant même que les disques HD prennent le pas sur les disques SD et que avec le recul, si l'on prends l'exemple de la PS2, combien de personnes l'utilisent comme lecteur de dvd ?)

 

Il ne faut pas croire également, qu’en ayant immédiatement un seul format sur le marché, les ventes vont exploser et que le marché de la haute définition va enfin prendre la place qu’il mérite.

Soyons un peu réaliste, pensez vous qu’il y a tant de personnes qui sont dans l’attente avant d’investir dans une source haute définition ? Pensez vous qu'il y a tant de personnes qui vont se ruer sur des appareils à 400€ dont la grande majorité de ne connait même pas les fonctions ? Les personnes qui sont actuellement intéressées par ce genre de supports sont avant tout les passionnés, les précurseurs, ceux qui ont déjà investis ou à la rigueur les amateurs dont seul le prix donne l’envie de s’équiper.

Le grand public ne sait même pas encore ce qu’est une entrée hdmi et connaît à peine les différences entre un écran plasma et un lcd que nous leur parlons de 1080p, de disques HD, de signal 24p, d’entrée hdmi v1.3…

Parlons-en d’ailleurs du prix. Pensez-vous que nous serions arrivés à ce niveau de tarif sur ces appareils sans une bataille ? Je pense personnellement que sans cette rixe, il n’y aurait pas eu de successeur au DVD. Toute tentative aurait été un échec car trop cher ou catalogue trop limité (l’un n’aidant pas l’autre et vice versa).

 

Concernant les titres, aujourd’hui aucun film n’a encore dépassé les 200 000 unités écoulées lors de sa première semaine, autant dire que c’est ridicule. A tout moment, un gros blockbuster peut faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Le film étant d’ailleurs le plus vendu à ce jour reste une exclusivité HD-DVD avec Transformers.

 

Petite pause dans tout ce texte pour donner un petit avis sur la VOD. Je ne pense pas que cette dernière percera tout de suite, ou alors elle restera vraiment ciblée chez certains utilisateurs. Le procédé reste encore compliqué, nécessite une installation que tout le monde ne peut pas se permettre (je ne parle pas ici de prix) et les consommateurs aiment encore beaucoup trop les supports physiques. Elle pourra toutefois se faire une place dans les années à venir, plutôt peut-être dans un style de vidéo club à domicile. Affaire à suivre en tout cas.


Lire la suite >>>

Website hexatech, web solutions