JVC DLA-X30, DLA-X70R et DLA-X90R

08/09/2011

Après Sony, c´est au tour d´un autre acteur nippon de dévoiler sa deuxième génération de vidéoprojecteurs 3D.Avec les DLA-X30, DLA-X70 et DLA-X90, JVC souhaite renouer avec le succès obtenus l´année dernière.

Si l´apparence extérieure n´a pas connu de modifications (on regrettra simplement que seul le X30 sera toujours disponible en noir ou blanc), ce n´est pas le cas du coeur de cette nouvelle gamme. Dans les grandes lignes, les trois appareils possèdent comme leurs prédécesseurs le zoom, le lens shift et la mise au point sont motorisés. Première nouveauté, l´apparition d´une mémoire de format automatique (3 positions). Comme chez Panasonic (PT-AT5000) et Sony (VPL-VW95), une simple pression sur un bouton vous permettra de passer d´un format 16/9e à 2:35 avec un zoom et une mise au point qu´il suffit de enregistrer au départ. Du coup, il fallait bien prévoir un mode anamorphique 3D ;)

Au niveau de la luminosité et du contraste, sur le papier pour le DLA-X30, c´est 1300 lumens et 50 000:1, le DLA-X70R descend à 1200 lumens et monte à 80 000:1 contre 120 000:1 pour le DLA-X90R. Ces deux derniers sont aussi certifiés THX 3D et iSF
En 3D, outre une luminosité revue à la hausse, une conversion 2D/3D est dorénavant possible pour les adeptes. La 3D d´ailleurs se voit dotée de nouvelles fonctionnalités jouant notamment sur le crosstalk dans le menu ou d´accès directs sur la télécommande. De son côté le Clear Motion Drive devrait être amélioré en proposant l´arrivée des images de façon "progressive"



Parlons encore un peu des X70R et X90R, si leur résolution native reste 1080p, un convertisseur 2K-4K (pixel-shift) est intégré quadruplant le nombre de pixels. Les premiers retours sur ce procédé sont positifs d´après nos amis d´HCFR et Cinetson, un test nous permettra d´en juger l´efficacité... et l´utilité, nous sommes curieux. Chose amusante, si vous possedez du contenu 4k.. et bien ce n´est pas compatible.
Le réglage de convergences devient quant à lui plus précis (1/16e) et permet de jouer sur 121 zones comme les séries VW chez Sony.

Dans un registre totalement différent et uniquement pour le X90R, un système de calibrage automatique compatible avec les Spyder 3Pro et Spyder 3Elite de DataColor.. JVC démontre qu´après 1000h, une calibration est indispensable (...)

Nouvelles lunettes également, plus légères de 30%, rechargeables en USB et avec un bouton on/off simple, mais pratique. Autre point pratique, les lunettes PK-AG1 sont toujours compatibles.

Concernant les éventuels soucis connus avec certains modèles de la génération précédente (compatibilité avec certains amplis en 3D, baisse de luminosité,..), JVC répond que ces problèmes sont réglés (en même temps, dire le contraire aurait été étonnant), reste à voir si leur introduction se fera sans MAJ.

Enfin, sachez que ces petites bêtes seront disponibles courant Novembre/Décembre au tarif 2999€ pour le DLA-X30, 6999€ pour le DLA-X70R et de 9999€ pour le DLA-X90R.
Avec cette nouvelle gamme, JVC propose des nouveautés agréables et intéressantes, on se demande simplement si travailler sur l´essentiel comme la fluidité ou la luminosité n´aurait pas été plus important.. à voir !

Website hexatech, web solutions