Test amateur des Monitor Audio Silver 2

16/12/2013


Voici un retour sans prétention de notre ami Geoffroy sur sa dernière acquisition :

J’ai depuis maintenant Vendredi dernier de nouvelles enceintes ! Les Monitor Audio Silver 2. C’est celle que j’avais pu écouter lors du salon audio au Luxembourg fin Octobre organisé par Cinémotion.

Voici la photo de mon système audio, vue de l’auditeur (moi !) :



Techniquement les enceintes sont des 2 voies : un tweeter à dôme pour les aigus et un boomer de 20cm pour le médium/grave. Elles permettent le bi-câblage et c’est ce que j’utilise. Elles sont esthétiquement basiques, mais je les trouve très belle.

 

 

 Les électroniques qui alimentent tout ça sont le couple Yamaha Ampli AS2000 (en bas) et Lecteur CDS2000 (en haut). J’écoute la musique également via mon ordinateur avec une carte son RME 9632 et le logiciel FOOBAR2000 

Le bas spectre audio est appuyé par le soutien d’un caisson de grave amplifié BK ELECTRONICS XXLS-400 qui possède un Haut parleur de 30cm. Sur le caisson, j’utilise les entrées gauche et droite, l’amplification du caisson somme les deux canaux audio pour reproduire le grave.
Sans oublier le câblage, du BELL ACOUSTIQUE, qui joue un rôle primordial sur le rendu final de l’installation ! Le fait que les enceintes ont un haut parleur de 20cm, ça me permet de couper la fréquence du caisson de grave assez bas, vers 80Hz environ. Donc pas de problème de stéréophonie et le caisson se fond dans la scène sonore et ça me permet d’éviter les fréquences de résonnances de ma petite pièce de 12m² qui sont dans la plage 110Hz-90Hz. C’est sur que si je coupe le caisson plus haut, c’est terrible ! Mais c’est vite fatiguant et le haut grave est envahissant dans ma petite pièce.

Alors à l’écoute ça donne quoi ?

L’aigu est précis et détaillé sans pour autant être trop analytique et mise en avant. Le médium est superbe sur les voix. Le grave mets l’ambiance ! Que l’on écoute de la musique classique comme Franz Liszt, de bon morceau de Trance Electro comme j’aime, du métal, de la pop musique, des musiques latines sur lesquelles j’ai l’habitude de danser, du Jacques Brel… tout passe à merveille et on enchaine les musiques.

L’effet stéréophonique est superbe, sur des musiques acoustiques comme Rodrigo Y Gabriela, on devine très bien les deux guitaristes entrain de jouer assis devant nous.

 Sur « Hungarian Rhapsody » de Franz Liszt, l’orchestre est très bien retranscrit on distingue très bien les groupes d’instruments et on peut placer les musiciens en les pointant du doigt.

Sur le métal que j’aime bien, ça gueule beaucoup moins que ce que j’avais avant avec les Klipsch RB-61, c’est plus subtile et ça percute sec ! (mais les Klipsch restent de bonne enceintes, c’est plus « rentre dedans »).

Sur les chansons à voies comme  « La valse à mille temps » de Jacques Brel, on se rend vraiment compte que c’est un chanteur exceptionnel, très éloquent, qui transmet énormément d’émotion et donne le frisson.

 Dès que je mets une musique de Salsa, ça donne envie de danser !

 C’est assez marrant car cette installation donne envie d’écouter d’autre horizon de musique que je n’ai pas l’habitude d’écouter. J’ai pu découvrir par hasard en surfant sur internet des choses que je ne connaissais pas comme le groupe Pentatonix, 5 chanteurs A cappella qui reprennent des musiques de la culture pop, notamment « Daft Punk » qui est tout bonnement excellent.

 A la base j’écoute quand même beaucoup de Metal et de L’Electro, mais maintenant je trouve aussi mon plaisir dans des styles de musiques très variés ! Il m’a fallu du temps pour cerner mes attentes et mes goûts en termes de reproduction sonore. Et il est clair qu’avoir un bon système audio permet d’apprécier d’autres genres de musique.

Pour le comparatif entre la source du Lecteur CD et la Carte Son, le lecteur CD est plus naturel, beaucoup plus dynamique et plus doux dans le haut spectre sonore, il n’y a pas photo.

Si je devais résumer par des mots clé mon système : dynamique, rapide, doux, grave net, une belle ampleur de la scène sonore et une stéréo détaillé ! Le passage aux Monitor Audio m’ont fait gagner surtout en douceur dans les aigus (ce que je cherchais à la base) et m’a permis de couper le caisson plus bas pour un gain en rapidité des graves par rapport au Klipsch.

Bien entendu, il y a mieux que mon système. Il y a toujours mieux. La seule limite dans la reproduction audio, c’est l’argent. J’ai pas mal d’idée d’amélioration, mais pour le moment je vais déjà profiter de cette nouvelle composition qui est à l’aise sur tout genre de musique. Je pense que je pourrais en surprendre plus d’un avec ces deux petites enceintes !

 

 

Website hexatech, web solutions