Le Blu-ray 4K dévoilé à l’IFA 2014

06/05/2014

logo_bluray-600x316

Selon mes confrères de 01net, Sony Europe aurait annoncé que les spécifications du Blu-ray 4K seraient dévoilées lors du salon IFA 2014 pour une commercialisation des premiers Blu-ray 4K en 2015. En attendant, pour profiter des films UHD cela passera par les offres dématérialisées, très loin de la qualité définitive que proposera le Blu-ray 4K.

Aucune information officielle n’a été faite sur les spécifications du Blu-ray 4K, mais à l’heure actuelle on parle évidemment du codec HEVC, et d’encodage en 3840 x 2160 pixels en 4:4:4 et 10 bits par couleur sur un gamut REC.2020, très proche du gamut DCI utilisé par l’industrie du cinéma pour les captations en 4K .

BD4KCependant, d’autres technologies devraient faire leurs apparitions, d’où le retard de l’annonce du standard définitif de ce fameux Blu-ray 4K tant attendu. Il serait question de nouvelles pistes audio, peut être du DTS-UHD, du Dolby Atmos, ou autres pistes en 9.2 discret avec des canaux surround en hauteur. Il serait également question d’un Auto-Lipsync intégré dans la piste audio, de possibilité de films UHD en HFR (48 im/s), ou encore du HDR (High Dynamic Range) pour propose une image bien plus dynamique, se rapprochant de la luminosité réelle. Dolby avait d’ailleurs annoncé cette technologie lors du CES 2015, et apparemment certains téléviseurs UHD seraient déjà compatibles HDR (à confirmer là aussi, car ce ne sont que des rumeurs).

Le but est de proposer une vraie révolution de l’image. Plus qu’une simple augmentation de la définition, les couleurs devraient être plus riches, les gradations bien plus élevées pour de meilleurs dégradés sans postérisation, l’image plus dynamique, et l’expérience audio plus immersive. On ne sait pas encore si du Blu-ray 4K 3D sera proposé, car, pour le moment, rien n’a été communiqué sur la gestion de la 3D en 4K par les connecteurs HDMI 2.0 ou Displayport.

La disponibilité du Blu-ray 4K s’annonce primordiale pour l’adoption et la démocratisation de l’Ultra HD, car les premiers retours sur la qualité des offres de VOD 4K ne sont pas très encourageants. En clair, un bon Blu-ray 1080p upscalé en UHD offrirait une meilleure image qu’une vidéo 4K proposée par des offres de VOD comme Netflix, qui nécessite un débit de 16 mbits/s. Surtout qu’en France, la connexion moyenne est de 8 mbits/s. Par contre, les films UHD proposés par Samsung sur son HDD devraient offrir une bien meilleure qualité que la VOD 4K.

 

Retrouvez d´autres informations chez nos amis de www.hdfever.fr

Website hexatech, web solutions