Test Oehlbach XXL DAC Ultra

03/12/2014

Disponible depuis quelques semaines en France, nous vous proposons aujourd'hui un banc d'essai du DAC Amplificateur de casque Oehlbach XXL DAC Ultra. Le fabricant allemand, plutôt reconnu pour être un spécialiste du câble, fait donc une première incursion sur le marché de électroniques pour accompagner le lancement de sa nouvelle gamme de casques audio, sur laquelle nous aurons d'ailleurs l'occasion de revenir d'ici quelques semaines. 

Oehlbach XXL DAC Ultra


Positionné à moins de 300 euros (PPI 299 €), le XXL DAC Ultra s'attaque à un marché extrêmement concurrentiel, essentiellement dominé par certaines références à l'instar du Micromega MyDAC ou AsusEssence STU. En matière de conception Oehlbach joue la carte de l'efficacité. La fameuse rigueur allemande. 

Configuration de test :

  • Oehlbach XXL DAC Ultra
  • Enceintes : Magnat Quantum 1009 S, Magnat Quantum 657
  • Amplificateur intégré : NAD M3
  • Amplificateur AV : Anthem MRX500, Onkyo TX-NR838
  • Lecteur Blu-ray : Oppo BDP-103EU, Philips BDP9700
  • HTPC Pure MDN
  • Câbles enceintes: Oehlbach Twin Mix Two
  • Câbles de modulation Oehlbach Silver Express
  • Barette secteur : Oehlbach Powersocket 907

Le constructeur utilise pour base un DAC TI Burr-Brown PCM5102, capable de supporter les flux PCM jusqu'en 384 kHz/24 bits, avec en amont deux buffers 74VHC125, il est associé à des ampli-op TI N5532A sur la section analogique, tandis que les entrées numériques sont gérées par une puce Cirrus Logic 8422CN et l'entrée USB par un chipset VIA VT1731. La section ampli casque est alimentée par une puce TI Burr-Brown TPA6120A2. Pour finir, nous trouvons également deux relais Takamisawa RY12W-K et un régulateur de tension HTC LM1117 sur la sortie DC12V.

Oehlbach XXL DAC Ultra  Oehlbach XXL DAC Ultra


En matière de design, le XXL DAC fait dans la sobriété. La façade avant - en aluminium - laisse apparaître un potentiomètre de volume, une molette pour la sélection des sources et deux sorties casques jack 6.35 mm. C'est d'ailleurs l'un des principaux attraits de l'appareil. À l'arrière nous trouvons une entrée et sortie analogique RCA, une spécificité très rare à ce niveau de prix, qui permet d'utiliser  le Oehlbach XXL DAC Ultra comme préampli une fois relié à un amplificateur intégré, une entrée USB-B pour la liaison à un PC/Mac, une entrée optique et coaxiale et une sortie DC12V. En matière de connectique, il est irréprochable, nous ne pouvons guère en demander davantage.

Oehlbach XXL DAC Ultra

 

Écoutes et mesures

Mesures Oehlbach XXL DAC Ultra

 

Réponse en fréquence

La réponse en fréquence est parfaite, de 30 Hz à 20 kHz elle s'avère parfaitement rectiligne, les résultats sont identiques en 16 bits. À l'écoute, le XXL DAC Ultra de Oehlbach se montre agréablement équilibré, son sens de l'articulation sur la note est un plus indéniable. Tout juste relève-t-on une petite dureté et brillance sur l'aigu.

Mesures Oehlbach XXL DAC Ultra

 

Niveau de bruit

Les quelques pics trahissent la présence d'un peu de jitter, pour autant rien de vraiment étonnant pour un appareil de cette catégorie. Le phénomène reste néanmoins à relativiser avec une très bonne mesure de 97 dB, surtout en prenant en considération le fait que nous sommes en liaison USB.

Mesures Oehlbach XXL DAC Ultra

 

Gamme dynamique

L'Oehlbach profite d'un niveau de détail appréciable, il fait le job de façon très correcte lorsqu'il s'agit de marquer une séparation nette autour de chaque instrument, temporiser sur un silence. Il se focalise sur le coeur du message musical, c'est tout ce qu'on lui demandait. Là aussi quelques pics de jitter sont notables.

Mesures Oehlbach XXL DAC Ultra

 

THD + Bruit

Avec une valeur de 0,0070 %, le niveau de distorsion est passable, le THD (-80 dB) est en revanche un peu décevant. Nous sommes loin d'un  HD-DAC1, mais les deux ne jouent pas dans la même catégorie…

Mesures Oehlbach XXL DAC Ultra

 

Diaphonie

Le Oehlbach XXL DAC Ultra offre une belle largeur de scène pour laisse l'instrumentalisation s'exprimer, l'image sonore manque un peu de relief et davantage d'aération sur l'aigu, notez d'ailleurs la remontée à partir de 2 kHz, mais dans l'ensemble les résultats sont très satisfaisants.

Mesures Oehlbach XXL DAC Ultra

 

Distorsion d'intermodulation

Les meilleurs DAC se situent dans une fourchette inférieure à 0,004%, avec 0,010% l'altération du signal des AOP sur le XXL DAC reste dans une moyenne relativement acceptable.

Mesures Oehlbach XXL DAC Ultra


Au-delà des mesures, le Oehlbach XXL DAC Ultra remplit parfaitement son contrat. Même si nous aurions souhaité davantage sur certains points, le plaisir est au rendez-vous et c'est bien là l'essentiel. Toutefois, son principal intérêt se révèle essentiellement lors des écoutes au casque. Non qu'il soit dénué d'intérêt en l'associant à un amplificateur intégré, mais à l'écoute on ressent très clairement que le constructeur allemand à conçu le XXL DAC avant tout comme un ampli casque avec fonction DAC, une association avec un Magnat LZR 760 et un Aëdle VK-1 nous l'ont très largement prouvé. 

Oehlbach XXL DAC Ultra


Son caractère généreux et débordant de vie est assurément un atout, le rendu du médium sur les timbres de voix est un pur régal sur le toujours très frissonnant Les Marquises de Brel ou en plus folk Pirate's Gospel d'Alela Diane. L'aigu affiche toujours cette petite dureté, cette particularité est moins audible lorsqu'il est associé à un casque plutôt doux sur le haut du spectre, comme le Magnat LZR 765 ou le Sennheiser Urbanite, c'est par contre plus difficile lorsque l'on passe sur quelque chose de plus neutre comme l'Audio Technica ATH-M50S.

Cette section ampli casque démontre d'ailleurs un potentiel intéressant, la puissance qu'est capable de délivrer le XXL DAC Ultra est d'ailleurs bluffante pour un aussi petit appareil, y compris lorsque deux casques sont alimentés en même temps. Autant dire qu'il saura gérer sans trop de problème les casques les plus gourmands. Dommage en revanche que le constructeur n'intègre pas un sélecteur de gain, pour la forme, mais surtout un contrôle du volume différencié sur chaque sortie casque, la définition de "niveau d'écoute confortable" étant très différente d'une personne à l'autre.

Oehlbach XXL DAC Ultra


L'Oehlbach XXL DAC Ultra fait preuve d'une fort belle solidité en matière de performances, pour un premier essai le résultat est là. S'il démontre des capacités indéniables en utilisation DAC, son principal intérêt n'en reste pas moins sa section amplificateur casque, d'une efficacité et puissance absolument redoutable. 

C'est d'ailleurs de ce point de vue que le XXL DAC doit être considéré, même si l'on aura toujours le loisir de l'associer à un amplificateur AV pour en améliorer la musicalité, c'est lors des écoutes au casque qu'il dévoile son plein potentiel. Vivement la suite !

La note finale 

 
Ce que l'on aimeCe que l'on regrette
  • Une qualité de construction solide
  • Une musicalité plaisante
  • Image sonore relativement équilibrée
  • Puissance de l'amplificateur casque
  • Connectique variée
  • La possibilité de raccorder deux casques
  • Bon rapport qualité/prix
  • Une petite dureté sur l'aigu
  • Largeur de scène un peu étriquée
  • Absence de contrôle du volume séparé sur les deux sorties casques
  • Pas de compatibilité DSD

 

Retrouvez d´autres informations chez nos amis de www.audiovideohd.fr

Website hexatech, web solutions