Disney Research : des vidéos HDR mieux optimisées pour nos diffuseurs

31/12/2014
Disney Research vient de présenter une nouvelle technique particulièrement prometteuse, permettant d'atténuer les problèmes de tone mapping introduit par les images HDR sur les téléviseurs et vidéoprojecteurs.

HDR

Utilisé en phase de post-production, le mappage ton local (tone mapping) permet de réduire la gamme dynamique, afin d'adapter une image à gamme dynamique élevée (HDR) aux diffuseurs conventionnels plus limités comme un téléviseur ou , capable de prendre en charge un flux de 10 bits par couleur, là ou le HDR peut monter jusqu'à 16 à 32 bits. Le tone mapping est aussi et surtout un outil central qui permet de répondre à la vision du réalisateur et de son directeur de la photographie. Néanmoins, aussi pratique soit-il, le procédé de conversion peut générer divers problèmes comme du scintillement, des remontées de bruit ou du ghosting par exemple, mais également faire un perdre certains détails durant le processus.

Si les premières TV compatibles HDR feront leur apparition dès l'an prochain par le biais de la technologie Vision, Disney Research travaille sur la manière de se rapprocher du rendu originel des images HDR sur les diffuseurs actuels. La vidéo ci-dessous est relativement impressionnante, même si Disney confie avoir seulement résolu une partie de l'équation - le HDR est un outil à double tranchant -, avec l'utilisation d'un filtrage temporel au travers de chemins de mouvements de pixels. Pour résumer, l'objectif de Disney est de proposer un tone mapping capable de réduire la gamme dynamique, tout en préservant un haut niveau de détails dans les scènes lumineuses et sombres, sans causer d'artefacts.

Website hexatech, web solutions