Test OPPO HA-1 Special Edition (SE) Audiocom

13/06/2016
1
 

ha1sehifi

Je pense qu’il n’est plus nécessaire de présenter le DAC / amplificateur casque / préamplificateur OPPO HA-1. Le produit n’est plus une nouveauté et la presse a déjà dit tout ou presque sur cet appareil. Si vous êtes un fervent lecteur de HDfever vous savez très certainement que la marque OPPO est la coqueluche des tweakers aussi bien professionnels qu’amateurs. D’ailleurs, bon nombre de lecteurs de Bluray haut de gamme utilisent une base technologique OPPO. À l’instar des lecteurs de Bluray de la marque, la sortie du HA-1 a fait grand bruit et presque immédiatement les idées de tweaks ont germé ! Mais cette fois-ci passer à l’étape des modifications et des optimisations n’a pas pu se faire facilement. En réalité, des contraintes liées aux dimensions compactes de l’appareil et le constat de ses performances déjà excellentes ont coupé court l’élan des tweakers en herbe même les plus chevronnés.

Toutefois et peut-être parce que ce prestataire est le seul officiellement soutenu par OPPO Europe, Audiocom ne pouvait pas en rester là. La marque a proposé des versions Reference et Signature de tous les produits OPPO distribués officiellement sur l’hexagone, le HA-1 serait-il resté une exception ? Non bien entendu et c’est bien connu, nos voisins britanniques sont d’un naturel tenace. Audiocom après des mois de réflexion lance officiellement la version « Special Edition » du HA-1. Les produits Audiocom sont importés en France par Univers-Hightech qui est aussi l’un des importateurs historiques OPPO sur notre territoire. Univers-HighTech importe donc aussi le HA-1 Special Edition. Afin de compléter votre lecture, je vous invite à consulter notre précédent test de l’OPPO HA-1. Vous y trouverez toutes les informations techniques complémentaires concernant l’OPPO HA-1 standard : http://www.hdfever.fr/2014/07/10/test-oppo-ha-1/

Les liens utiles :

ha1black

OPPO HA-1 SE, plus de 40 modifications !

Le passage de l’OPPO HA-1 à sa version SE n’est pas une petite modification. Audiocom annonce plus de 40 éléments modifiés touchant tous les éléments de l’appareil allant de son alimentation aux étages numériques et analogiques. Le travail principal réalisé par Audiocom consiste principalement à améliorer les circuits d’alimentation du HA-1 SE. En effet la performance de tout appareil Hi-Fi repose sur son alimentation en particulier lorsqu’il s’agit d’un appareil équipé de circuits numériques. A la base l’alimentation de l’OPPO HA-1 est déjà très bien conçue et affiche d’excellentes performances. Arriver à améliorer ces performances n’a pas été une tâche simple et il a fallu de nombreux mois pour que Audiocom arrive à déterminer quelles modifications à apporter. Le choix final se portera sur une combinaison de composants d’origine NOS, New Old Stock soit des composants de provenance classique et des composants axés sur des conceptions audio plus modernes. L’objectif avoué : améliorer l’impact et le corps de la musique sans en perturber son équilibre tonal.

ha1semod01

Audiocom prend le parti de remplacer les régulateurs intégrés standards à trois pins, centre névralgique des conversions DC/DC. En effet les régulateurs font parti intégrante de la conception des circuits d’alimentation d’un appareil. Leur tâche est d’assurer un courant continu stable et propre. Ils peuvent donc se trouver sur l’alimentation principale et compenseront les fluctuations du courant continu en sortie de transformateur lorsque le courant alternatif fera des siennes. Une autre tâche consiste à prendre le relais et à abaisser les tensions afin d’alimenter les circuits secondaires dont le voltage de fonctionnement est différent des sorties de l’alimentation principale et ayant de faibles besoins en puissance. Par exemple, nous pouvons avoir des circuits de pure régulation 12 VDC vers 12 VDC ou encore des circuits 18 VDC vers 12 VDC. Vous comprenez donc l’importance de ces circuits qui sont déterminant au bon fonctionnement des amplificateurs opérationnels (AOP) ou des transistors de puissance. Le bon fonctionnement des composants numériques intégrés comme les DAC, les FPGA, les interfaces numériques et même les horloges dépendent également de la stabilité du courant. Dans un monde idéal, ces dispositifs de régulation sont capables de délivrer un courant stable et exempt de bruit électrique. Ils doivent afficher un PSRR élevé (Power Supply Rejection Ratio ou taux de réjection du mode commun de l’alimentation). Dans tout appareil Hi-Fi, le moindre bruit électrique peut se retrouver imbriqué au signal et pénalise alors la cohérence et l’intelligibilité de l’écoute. Tout peut en pâtir, diaphonie en retrait avec une scène sonore étriquée et incohérente, rendu sonore brouillon, perte de perception des détails, déséquilibre tonal pour aboutir à un rendu agressif et acide.

ha1semod02

 

 

Audiocom va remplacer les régulateurs intégrés standards par des régulateurs à composants discrets dont la conception spécifique est parfaitement adaptée aux besoins et aux contraintes inhérentes au HA-1. Le HA-1 SE bénéficie alors de régulateurs parfaitement adaptés affichant un taux réjection du bruit de l’ordre de 1/168 soit 2000 fois plus qu’un régulateur ordinaire. Pour compléter ce travail déjà important, Audiocom va sélectionner les condensateurs les plus importants pour les changer par des références plus performantes et mieux adaptées aux objectifs visés par les modifications, toujours dans le cadre d’un appareil à usage audio donc. Les nouveaux condensateurs seront utilisés à différents niveaux du HA-1 SE. L’alimentation sera bien entendu concernée, mais aussi des circuits de découplage d’alimentation, de bypass et en ligne directe par lesquels transite le signal audio. Pour finir, Audiocom va appliquer des traitements d’amortissement aux emplacements clés en s’assurant de ne pas être excessif ce qui pourrait avoir un effet contraire et pénaliser la performance du HA-1.

ha1semod03

En somme, Audiocom ne déroge pas à sa tradition et ajoute à son travail une correction plus en profondeur des différents circuits d’alimentation par une étude poussée des étages de régulation. Un travail représentant un temps d’exécution très important et surtout il s’agit de la résultante de longues heures de recherche. Il a fallu pas moins de trois prototypes étudiés et testés en parallèle afin d’élaborer et de valider les modifications apportées à l’OPPO HA-1 SE. Vous verrez dans la partie consacrée à nos écoutes que le fruit de ce dur labeur s’entend de manière éloquente.

ha1semod04

Voici quelques visuels qui montrent les modifications apportées par Audiocom. Les flèches indiquent quelles sont les pièces modifiées ou ajoutées. Bien entendu il y en a beaucoup plus, en accord avec Audiocom nous avons eu l’autorisation de vous montrez cette sélection de photos qui donnent un aperçu très partiel de l’ensemble du travail effectué. Vous pouvez déjà constater le soin extrême qui a été apporté aux modifications. À s’y méprendre on pourrait croire que le travail est fait en usine sur les chaînes de montage. Une telle qualité de travail pourrait sembler évidente, mais ce n’est pas toujours le cas et certains tweakers offrent un travail moins soigné. En tout cas, nous pouvons féliciter Audiocom d’opérer un travail techniquement aussi exemplaire. On comprend pourquoi Audiocom propose de conserver la garantie intégrale de votre HA-1 et ajoute un an sur les modifications si celui-ci disposait de moins de 12 mois de garantie.

Le HA-1, une architecture électronique de pointe

ha1insideha1mapping

HA-1 SE vs HA-1, les mesures de performance

Les mesures de performance se feront à partir du logiciel RightMark Audio Analyzer sur un banc de mesure dont le courant secteur sera filtré. Pour le test du HA-1 SE, les mesures seront exclusivement faites en situation comparative avec un OPPO HA-1 standard. Nous allons donc retenir les tableaux RMAA de mise en comparaison et les graphiques FFT qui s’y rattachent. Les courbes blanches correspondront à l’OPPO HA-1 standard et les courbes vertes correspondront à l’OPPO HA-1 SE modifié Audiocom. Notez également que les mesures sont des indices et qu’elles n’indiquent pas tout. Il faudra compléter cette analyse par les écoutes afin de se rendre compte effectivement des gains apportés par le travail d’Audiocom.

Mesures du PCM 16 bit 44,1 kHz ou CD Redbook :

ha1se1644

ha1se164401

Réponse en Fréquence

Les mesures du 16 bit 44,1 kHz présentent déjà quelques avantages en faveur de l’OPPO HA-1 SE. Les scores bruts ne donnent pas de grandes différences, mais observons les relevés FFT. La courbe verte est celle du HA-1 SE. Nous constatons qu’il y a moins de fluctuations et que les courbes sont plus régulières. Nous observons moins de pics aux hautes fréquences sur tous les indices. La moyenne retenue de diaphonie est en faveur de l’OPPO HA-1 standard, mais une observation du graphique FFT nous indique malgré tout un avantage pour la version SE. En effet la courbe est plus régulière et donne de meilleurs scores aux hautes fréquences. D’une manière générale nous disposons donc d’un signal de sortie plus stable et moins bruité en faveur de la version Audiocom.

Mesures du PCM 24 bit 44,1 kHz, le format Studio Master le plus répandu :

ha1se2444

ha1se244401

Réponse en Fréquence

 

Nous passons à un signal haute résolution et dans ce cas, les scores de la version SE creusent un bel écart. La version SE gagne plus de 3 décibels en niveau de bruit et en plage de dynamique. Les taux de distorsion sont manifestement meilleurs et la diaphonie gagne presque 2 décibels. Les observations des graphiques FFT sont encore plus révélatrices qu’en présence d’un signal PCM 16 bit 44,1 kHz. Les pics de bruit sont nettement moins nombreux. Le FFT de la THD + Bruit démontre une belle stabilité à proximité du test tone à 1 kHz, alors que la mesure du HA-1 standard (courbe blanche) est parsemée de pics parasites sur une large bande de fréquence.

Mesures du PCM 24 bit 48 kHz :
ha1se2448

ha1se244801

Réponse en Fréquence.

Les observations sont identiques aux mesures obtenues avec le PCM 24 bits 44,1 kHz. la différence principale vient d’une bande passante accrue.

Mesures du PCM 24 bit 96 kHz :

ha1se2496

ha1se249601

Réponse en Fréquence

Website hexatech, web solutions