Sony A1E Série : le téléviseur Ultra HD/4K OLED attendu !

06/01/2017

Voilà la surprise du chef, l’un des téléviseur les plus attendus de ces dernières années, le premier TVOLED UHD/4KK Sony XBR-A1E qoi sera proposé en 77″, 65″et 55″. Il reprend évidemment le superbe processeur Extreme X1 inauguré lors du lancement du ZD9 qui sera associé au célèbre X-Reality Pro 4K pour le post-traitement vidéo. La bonne nouvelle vient du fait que ce TV OLED sera compatible HDR10 et Dolby Vision et évidemment équipé de tous les algorithmes propriétaires de Sony qui sont si efficace en terme de colorimétrie, upscaling, traitement vidéo, fluidité, etc.Cerise sur le gâteau, comme vous pouvez le constater, c’est bien une construction comme Sony sait les faire avec un design superbe, classe et sobre avec toute la surface qui sert de résonateur acoustiques…

Sony A1E Serie : TV Ultra HD/4 OLED, Extreme X1, X-Reality Pro 4K, Superbit Mapping HDR 14 bits

La Série A1 de Sony proposera donc bien trois tailles de TV OLED avec un 77″, 65″ et 55″. On retrouve donc une dalle OLED ultra fine, avec l’électronique déporté dans une sorte de contre-pied qui vient tenir la dalle en équilibre et qui pourra être réglé au niveau de l’inclinaison. D’autre part, le socle qui embarque l’électronique peut se rabattre ou être déporté en vue d’une fixation murale. Evidemment, ce TV fonctionne avec un OS Android 6.0, ce qui peut faire peur à certains, mais Sony commence à maîtriser cet OS, même si tout ne dépend pas du fabricant, et le passage à la version Marshmallow devrait arranger la stabilité et proposer plus de possibilités dont une meilleure gestion multimédia au sein des divers Media Center comme KODI, Archos, VLC, etc. Ces logiciels de lecture peuvent évidemment lire les vidéos UHD, HDR, Rec.2020, 10bit, les répertoires Blu-ray (BDMV) pour KODI, le DSD, et utiliser divers systèmes de jaquettes pour une utilisation plus fun. Inutile de s’attarder sur l’interface Android TV qui est personnalisable et assez similaire à tous els autres appareils basés sous Android TV 6.0.

Le plus important vient évidemment de la qualité d’image promise par ce nouveau TV d’exception. Evidemment, le contraste et la profondeur des noirs seront au rendez-vous, comme sur tous les TV OLED, mais ce qui fait la grande force de Sony c’est son duo Extrême X1 + X-Reality Creation Pro 4K en charge de l’upscaling UHD/4K et tout le post-traitement vidéo qui est si performant sur le ZD9 et qui s’annonce d’autant plus efficace sur ce téléviseur OLED ! En premier lieu, le Sony A1E est donc compatible HDR10, Dolby Vision et HDR HLG. Sony ne précise pas le pic lumineux, mais en toute logique on devrait retrouver les mêmes chiffres que chez LG et Panasonic, soit entre 800 et 1000 nis et un un Rec.2020 couvert à 75% (98% du DCI). Cela dit, là aussi Sony va se démarquer de sa concurrence avec sa fameuse technologie X-Tended Dynamic Range Pro qui est une sorte de conversion SDR/HDR très performante, pour moi l’algorithme le plus intelligent et puissant du marché, surtout qu’il permet aussi d’optimiser le rendu HDR natif.

Evidemment, on profitera des filtres habituels de Resolution, réducteurs de bruits et netteté qui applique une sorte d’amélioration des contours, grâce au processing vidéo Reality Creation. De plus, le nouveau processeur X1 Extreme en charge de l’upscaling UHD/4K, et du Mapping Color et HDR, embarque un 3DLUT qui permet d’offrir une colorimétrie très fidèle. Mieux, une fois la dalle calibrée, vous pouvez monter ou baisser le niveau de luminosité de la dalle sans affecter la colorimétrie. C’est très utile, également si on active le détecteur de luminosité ambiante. On retrouve également l’algorithme TriLuminos qui permet de remasteriser les couleurs en Wide Gamut, sans étirer les coordonnes colorimétriques xy et donc en conservant des couleurs naturelles surtout au niveau des teintes de peau, mais avec toute la richesse du Wide Gamut.

Ce processeur Extreme X1 utilise divers algorithmes et deux bases de données pour améliorer l’image et l’upscaling 4K ou la lecture des Blu-ray UHD (Dual Database Processing).

« La première base de données est utilisée pour nettoyer l’image et, ainsi, réduire le bruit à l’écran. La seconde sert à convertir la résolution afin d’accroître la clarté. Ces deux puissantes bases de données travaillent de concert et améliorent les pixels de l’image de façon dynamique et en temps réel. Chacune comporte des dizaines de milliers de références accumulées au fil des ans, à travers notre expérience en création de contenu pour la télévision et le cinéma ».

Sony précise que ce processeur à une capacité de traitement en temps réel 40 % supérieure à celle du processeur X1, premier du nom. Cela permet également d’améliorer la conversion SDR/HDR grâce à l’algorithme Object-Based HDR Remaster. Enfin, un puissant traitement interne Super Bit Mapping 4K HDR permet d’upsampler les contenus 8 bit ou 10 bit en 14 bit par couleur pour offrir un niveau de gradation optimum et donc des dégradés plus fins, sans postérisation. un réglage pour améliorer les dégradés et même proposé dans le menu. Evidemment, cet upsampling 14 bit permet aussi d’améliorer le rendu HDR avec des halos lumineux plus diffus et moins de postérisation en HDR10, Dolby Vision, HDRHLG ou même en conversion HDR.

On retrouve un design sobre et très classe, comme Sony sait les faire, avec un système de cache-câble à l’arrière du TV. De plus, le système audio est intégré au châssis et utilise une technologie Surface Acoustic : l’ensemble de l’écran résonne avec un son émanant directement de l’écran lui-même. Cela permet une unification parfaite de l’image et du son que les téléviseurs classiques ne peuvent pas offrir et surtout de conserver l’extrême finesse de la dalle OLED sans système audio, ni cadre apparent. L’image flotte littéralement dans les airs !

Le téléviseur embarque une dalle WOLED signée LG Ultra HD Full LED 10 bit et 120 Hz avec une compensation de mouvement Motionflow dont on attend plus de précisions pour connaitre les divers modes et l’indice de fluidité. Si on allie la superbe fluidité de ce Motionflow avec la précision dans les mouvements rendu possible grâce au temps de réponse ultra rapide de l’OLED, cela promet de belles performances ! Le Sony A1E est évidemment entièrement compatible avec le Blu-ray Ultra HD et donc compatible HDR10, Dolby Vision, BT2020, 2160p/60 en entrée.

Caractéristiques techniques provisoires du Sony XBR-A1E !

  • TV OLED Ultra HD/4K
  • Dalle WOLED LG, 10 bit, 120 Hz, 3840×2160 pixels
  • Compensation de mouvement Motionflow (indice de fluidité à préciser, mais une meilleure précision dans les mouvements que sur TVLED
  • Pic lumineux non précisé, mais probablement supérieur à 800 nits
  • Super Bit Mapping 4K HDR (upsampling en 14 bit)
  • Filtres d’amélioration des dégradés pour réduire le phénomène de postérisation
  • Compatibilités HDR : HDR10, Dolby Vision et HDR HLG pour les diffusions Broadcast
  • Design ultra-plat, sobre avec système de cache câble
  • Socle qui sert de contre-poids, avec électronique déportée pour fixation murale
  • Processeur 4K X1 Extreme : 40%plus puissant en terme de gestion des couleurs, upscaling 4K et conversion SDR/HDR
  • Algorithmes Object-based HDR remaster & Dual database processing (pour améliorer l’image, le rendu HDR et l’upscaling 4K)
  • Technologie 4K X-Reality PRO : traitement vidéo encore plus puissant, qui profite des autres nouvelles technologies
  • Technologie X-tended Dynamic Range PRO : conversion SDR/HDR encore plus puissante et intelligente avec analyse de l’image en temps réel – efficace aussi bien en conversion SDR/HDR qu’en HDR natif
  • Ecran TRILUMINOS : algorithme de remastérisation des couleurs en Wide Gamut
  • Couverture du Rec.2020 non précisé (probablement 75% du Rec.2020 et 98%du DCI/P3))
  • ACE (Advanced Contrast Enhancer) : amélioration de la dynamique de l’image en sDR ou HDR
  • Modes image : Vif, Standard, Personnalisé, Cinéma Pro, Cinéma, Sports, Animation, Photo-Vif, Photo-Standard, Photo-Personnalisé, Jeux, Graphiques et Vidéo HDR
  • Processeurs pour gérer l’OS Android TV non précisés
  • Smart TV, Android TV 6.0 Marshmallow (Google Cast, Google Home, Voice Control, Google Play, Apps & Games)
    TV SideView et Mirroring
  • Sony Entertainment Network & Google Play : des centaines d’applications, Catch-up TV, nouveau portail, lecteur multimédia via USB ou UPnP
  • Compatible HEVC/H.265 et VP9
  • Wi-Fi & Wi-Fi Direct et Bluetooth Intégrés
  • Double tuner DVB-C/T2/S2 compatible HEVC et AVC pour les chaines HD et UHD
  • 4 entrées HDMI 2.0a compatibles HDCP 2.2, HDR10, HDR HLG, Dolby Vision, BT.2020, 2160p/60, MHL 3.0, Super Bit Mapping, Deep Color, 4K, ARC, xvColor
  • Possibilité de caisson de grave sans-fil ou filaire
  • Super Multi Format USB Play, lecteur des vidéos 4K HDR et Dolby Vision via USB et UPnP ou en streaming
  • Lecture des MKV UHD en HEVC via USB et DLNA
  • HiRes Audio , lecture du FLAC et DSD
  • Surface Acoustic: l’ensemble de l’écran résonne avec un son émanant directement de l’écran lui-même. Cela permet une unification parfaite de l’image et du son que les téléviseurs classiques ne peuvent pas offrir.
  • Une seule télécommande avec micro intégré pour les recherches vocales
  • Pas de précision sur une éventuelle compatibilité 3D (ce serait décevant pour beaucoup de ne pas avoir la 3D au moins sur ce premier OLED).

Les Sony XBR-77A1E, Sony XBR-65A1E (environ 3000$) et Sony XBR-55A1E (environ 2000$) ne sont pas attendu dans le commerce avant le second semestre 2017. Au passage, vu que leZD9 embarque les mêmes processeurs que le A1E on peut se demander si ce dernier ne pourrait pas recevoir un firmware Dolby Vision…

Merci à HDFever pour cette information !

Website hexatech, web solutions