Test du Panasonic EZ950 par AudioVideoHD (TX-55EZ950E)

03/07/2017

Panasonic EZ950 (TX-55EZ950E)

Une qualité d'image sans concession

Panasonic EZ950 (TX-55EZ950E)
tests

Deux ans après une première apparition remarquée, malgré quelques erreurs de jeunesse, la marque japonaise remet le couvert avec les deux nouvelles séries de téléviseurs. Nous allons aujourd’hui nous intéresser au EZ950, successeur du CZ950, un TV OLED UHD compatible HDR10 et HLG auréolé des certifications THX 4K et ISF.

En marge de la gamme courante à laquelle nous nous sommes intéressée récemment par l’intermédiaire des séries LED EX600 et surtout EX780, et alors que les séries DX800 et DX900 de 2016 ne seront vraisemblablement pas renouvellées avant un à deux ans, Panasonic étoffe cette son offre haut de gamme avec d’un côté la série de TV OLED premium EZ1000, et de l’autre la série EZ950.

Les deux téléviseurs entretiennent d’ailleurs un certain nombre similitudes, nous retrouvons ainsi le nouveau processeur Studio Color HCX2, la compatibilité HDR avec le support des formats HDR10 et HLG, sans oublier les certifications UHD Premium, THX 4K Display et ISFccc, et les modes images qui y sont associés.

La série EZ950 est déclinée en diagonales 65 pouces (TX-65EZ950E) et 55 pouces (TX-55EZ950E), aux prix publics indicatifs respectifs de 5 999 € et 3 499 €.

Présentation du EZ950 :

Contrairement aux lignes un peu plus atypiques du EZ1000, le EZ950 affiche un design classieux, mais aux lignes étonnantes de discrétion. Le téléviseur Panasonic ne manque certainement pas d'allure, les lignes très sobres et épurées font néanmoins davantage penser à un moniteur broadcast dans l'approche, l'idée étant ici de mettre davantage l'image au premier plan que l'objet lui-même.

Panasonic TX-55EZ950  Panasonic TX-55EZ950

Les dimensions s’inscrivent dans la moyenne, entourée d'une fine bande en métal, la dalle affiche une épaisseur de 0,8 mm, et jusqu’à 2,7 cm au niveau du châssis. L’ensemble repose sur un (très) solide support en métal avec un empattement de 45 cm. Il reste bien entendu possible de fixer l’écran à un support mural VESA 400 x 300 pour le modèle 55 pouces.

La qualité de fabrication est très sérieuse, du moins autant qu’on puisse le considérer pour un téléviseur OLED, la faible épaisseur de ce type d’écran induit forcément une fragilité et une résistance mesurée lorsqu’une pression est exercée. Des précautions s’imposent donc lors de l’installation.

Connectique :

L'ensemble de la connectique du E950 est déporté sur le flanc gauche, l’ensemble est recouvert par un cache en plastique avec un passage de câbles. Le choix en matière de connecteurs est particulièrement correct, nous retrouvons quatre entrées HDMI 2.0b compatibles HDCP 2.2, 4K/60p, HDR, Deep Color, etc. pour raccorder un lecteur UHD Blu-ray 4K, un lecteur multimédia 4K, une console et autres sources 4K HDR. Attention cependant, seules les entrées HDMI 1 et 2 offrent un débit pleine bande.

Panasonic TX-55EZ950 connectique

Signalons enfin la présence d’une entrée Composante YUV, une entrée audio analogique RCA, une sortie audio optique Toslink, une sortie casque (jack 3.5 mm), trois ports USB dont un port USB 3.0, une prise Ethernet, deux interfaces CI+ et deux entrées Antenne.

En matière d’équipement, l’EX780 intègre un triple tuner DVB-T2/C/S2 avec fonctions PVR et Timeshift pour la mise en pause du direct et l’enregistrement des programmes, la compatibilité DVB-IP, et des connectivités sans fil Wi-Fi 802.11n et Bluetooth.

Télécommande :

L’EZ950 est livré avec deux télécommandes, comme c’est le cas depuis quelques années sur les modèles haut de gamme du fabricant. Nous retrouvons dans un premier temps la télécommande Touchpad Remote qui propose un pavé tactile, un micro pour le contrôle vocal et l'accès aux fonctions principales du téléviseur, et une seconde plus classique qui arbore une façade aluminium et un rétroéclairage. La Touchpad Remote offre une bonne ergonomie, notamment lorsqu'il s'agit de saisir du texte (recherche, mot de passe, site web, etc.), néanmoins la télécommande principale reste beaucoup plus complète, et accessoirement plus élégante.

Télécommande TV Panasonic OLED EZ950

Toutes les fonctions du téléviseur sont accessibles, on note également trois boutons d'accès direct à l’interface My Home Screen, ainsi qu'à Netflix et au Guide TV (EPG). La seule nouveauté provient ici de l'ajout du raccourci MyApp qui peut être utilisé pour ouvrir Youtube, ARTE, ou n’importe quelle application de son choix. Panasonic propose également l'application Panasonic TV Remote 2 pour piloter le téléviseur depuis un appareil mobile iOS ou Android, mais aussi servir de second écran lors du calibrage de l’écran.

Le nouvel OLED EZ950 accueille un certain nombre d'améliorations cette année, avec comme principale nouveauté l'intégration du moteur de traitement vidéo Studio Colour HCX2 et une amélioration substantielle de l'input lag. Seule les technologies Black Filter et OLED Master HDR, réservées au EZ1000, manquent à l'appel.

Mesures et calibration :

Réglé par défaut en mode Normal, l'EZ950 délivre un niveau de prestation bien plus conforme aux attentes dans d'autres modes image comme Vrai Cinéma, THX Cinema et THX Bright Room, les meilleurs résultats sont toutefois obtenus par le biais des modes ISF Professionnel 1 et 2.  Dans les deux cas, nous conseillons d'opter pour une valeur gamma réglée à 2.3 en soirée et 2.2 en journée.

Mesures precal Panasonic EZ950  Mesures precal Panasonic EZ950

La sortie de carton s'avère excellente, dans le cas présent nous avons d'ailleurs opté pour le mode ISF Professionnel 1, qui affiche d'une part une très belle échelle de gris avec un DeltaE de 0,9 là ou nous recherchons initialement une moyenne égale ou inférieure à 3, pour une température de couleur relevée à 6434K en raison d'une légère mise en avant du Rouge à partir de l'IRE 50. Le gamma affiche 2,34 de moyenne en sélectionnant le pré-réglage gamma 2.3, et 2,45 de moyenne pour le pré-réglage gamma 2.4.

Les saturations sont superbement ajustées, comme en atteste la superbe moyenne DeltaE de 1,1, quelques légers décalages sont visibles sur certaines couleurs primaires et secondaires à 75%, mais difficile de faire la fine bouche devant l'excellence des résultats.

Panasonic propose le panel habituel de réglages, d'un côté une échelle de blanc ajustable sur 2 ou 10 points, des valeurs de gamma prédéfinies, et un CMS ajustable sur les six axes. Il est d'ailleurs à noter l'incidence du processeur HCX2 comme nous l'avions déjà noté sur l'EX780, en particulier sur l'échelle de blanc à 10 points qui gagne légèrement en précision, seule la correspondance des valeurs gamma prédéfinies aux cibles recherchées est un peu plus en retrait.

Mesures postcal Panasonic EZ950  Mesures postcal Panasonic EZ950

Avec un minimum d'ajustements, les résultats obtenus en post-calibration sont proches de la perfection, l'échelle de gris est ramenée à une moyenne DeltaE de 0,3 pour une température de couleur de 6513K et un gamma à 2,39 de moyenne. La colorimétrie est toujours bien ajustée sur l'ensemble des saturations jusqu'à 100%, la différence avec la pré-calibration ne sont néanmoins pas perceptibles à l'oeil.

Mesures HDR Rec.2020 :

Lorsqu'un signal HDR est détecté, le téléviseur automatiquement bascule là encore par défaut en mode image Normal, pour de meilleurs résultats, nous vous recommandons une fois de plus les modes ISF Professionnel 1 et 2. Comme on peut le voir sur les mesures en sortie de carton, l'EZ950 délivre de très bons résultat, avec d'une part une très belle l'échelle de gris de moyenne DeltaE 1,8 dont la luminance se stabilise à partir de l'IRE70, et d'autre part une belle courbe de gamma EOTF (PQ).

Mesures HDR Panasonic EZ950

En matière de luminance, sur une mire à 10% l'EZ950 atteint une valeur très honorable de 617 cd/m², mais légèrement inférieure au Sony KD-65A1 qui culmine à 695 cd/m². L'EZ1000 devrait également se positionner légèrement au-dessus, ce que nous vérifierons prochainement à l'occasion d'un nouveau banc d'essai.

Mesures HDR Panasonic EZ950

La couverture des espaces couleur étendus est également dans la moyenne, le téléviseur Panasonic couvre 69,5 % du gamut Rec.2020 et 96,2 % du DCI-P3. Les saturations sont bien ajustées jusqu'à 50% avec un DeltaE inférieur à 2 de moyenne. Soulignons dans un dernier temps la possibilité, d'ajuster séparément les réglages HDR et SDR sur un même mode Image, ce qui n'était pas possible sur les modèles 2016. Il ne reste désormais plus qu'à faire la même chose pour les réglages PQ/EOTF et HLG.

Samples HDRMesure luminance (cd/m²)
Sample HDR 580 cd/m² (mode Professionnel 1)
Sample HDR 476 cd/m² (mode Professionnel 1)
Sample HDR428 cd/m² (mode Jeu + Professionnel 1)
Sample HDR617 cd/m² (mode Professionnel 1)

Qualité d’image HD/SD :

Comme nous avons pu le voir récemment avec la série EX780, le traitement vidéo du EZ950 se montre particulièrement efficace. Sur les sources de qualité, à l’instar des Blu-ray de Life et Interstellar, voire les services de vidéo en streaming, il délivre une très belle définition et une image au caractère naturel. Un sentiment appuyé par un superbe contraste et une colorimétrie particulièrement juste dans les modes ISF Professionnel, une conséquence directe de l’intégration du nouveau processeur de traitement Studio Colour HCX2.

Test TV OLED Panasonic TX-55EZ950

La qualité d’upscaling UHD et le désentrelacement ne sont pas en reste sur les chaînes TV HD 1080i, c’est un peu moins le cas sur les sources en définition standard, à l’exception des bons pressages DVD. La qualité décroît sur les chaînes TV SD ou les vidéos compressés, aucun téléviseur ne fait aujourd’hui de miracle de ce côté-là, tandis que le filtre Remasteriser la Résolution s’avère trop peu efficace pour gommer une partie des artefacts.

Qualité d'image 4K HDR :

Malgré une luminance toujours en retrait en comparaison de certains TV LED comme les récents Samsung Q7F et Sony XE93, ou le DX900 commercialisé l’an dernier par le fabricant japonais, le rapport à l’image n’en reste pas moins très différent en raison du contraste. Comme nous l’avons d’ailleurs vu au chapitre mesures, avec 619 cd/m² sur une mire 10 % et 746 cd/m² à 5 %, le téléviseur s’en sort avec les honneurs, il reste néanmoins très légèrement derrière certains concurrents.

Test TV OLED Panasonic TX-55EZ950  Test TV OLED Panasonic TX-55EZ950

En situation, sur les quelques contenus 4K HDR visionnés, l’EZ950 procure une très belle qualité d’image sur support Ultra HD Blu-ray à l’instar des scènes de nuit de Lucy (édition US), où le soleil de plomb recouvrant les paysages australiens de Tu ne tueras point (édition US), tout comme certains contenus en streaming, avec les récentes séries documentaires 24H du Mans et les très belle images de Terre en Lumière, disponibles respectivement sur Amazon Video et Netflix.

Uniformité :

En considérant que toutes les dalles proviennent aujourd’hui de LG Display, l’écart d’un écran à l’autre reste mesuré. D’ailleurs, et malgré l’absence de la technologie Black Filter réservée au EZ1000, l’EZ950 offre une très bonne uniformité. Aucun problème de vignettage ou DSE, tandis que la perte de luminosité dans les angles et la postérisation appartiennent désormais au passé.

Pour autant, le banding reste malheureusement encore et toujours de la partie, un problème particulièrement notable sur les mires de gris à 5 % et 10 %, une bande est d'ailleurs particulièrement visible sur le côté gauche de notre modèle de test. Ceci étant dit, il se manifeste dans des proportions raisonnables, et de façon un peu moins marquée que sur l’A1. Comme pour celui-ci néanmoins, le banding n’est pas décelable sur les contenus courants, y compris sur les programmes sportifs, à l'exception de certains fonds gris comme l'écran de démarrage du service Amazon Video ou l'interface Xbox par exemple.

Test TV OLED Panasonic TX-55EZ950  Test TV OLED Panasonic TX-55EZ950

En ce qui concerne la rétention d’image, après plusieurs heures passées entre les sessions de calibrage, le visionnage de contenus et l’affichage d’une page web pendant près de 2 heures, l’EZ950 se montre peu sensible au marquage, et ce malgré l’absence de fond d’écran animé, à l’exception des applications Smart TV. Pour éviter la rétention, nous retrouvons comme à l’habitude une fonction Déplacement des pixels, un mécanisme qui comme son nom l'indique, sert ici à décaler à intervalle régulier les pixels pour éviter le marquage, et une fonction Maintenance de la dalle à utiliser avec parcimonie.

Les angles de visions sont excellents comme tout téléviseur OLED, aucun éclaircissement des couleurs ou des noirs n’est à noter, et les reflets sont bien contenus. Seule une légère teinte magenta peut être perçue lorsque le téléviseur est installé près d’une baie vitrée.

Fluidité :

Panasonic propose le mécanisme d'aide à la fluidité Intelligent Frame Creation (IFC) qui délivre des résultats assez variables. Réglée sur Bas, le mécanisme d’aide à la fluidité s'avère efficace sur les chaînes TV et plus généralement les contenus 50/60 Hz, en 24p par contre, il occasionne un léger effet caméscope désagréable. Le mode IFC Personnalisé délivre de meilleurs résultats, avec la possibilité d'ajuster séparément les curseurs Lissage et Fluidité.

Un mode Clear Motion est aussi disponible, un mécanisme BFI qui repose sur l'insertion d'une image noire entre chaque frame. Ce dernier engendre une baisse de luminosité, ce qui nécessite d'augmenter le rétroéclairage. Ce n’est pas un problème en SDR, les résultats sont d’ailleurs excellents sur les films, mais sur les contenus HDR, la diminution du pic lumineux n’est pas négligeable. Il est préférable de s’en tenir au mode IFC Personnalisé dans ce cas-là, mais également sur les programmes TV, où un effet de clignotement peut être perçu.

Input lag :

Nous l’avons vu il y a déjà quelques semaines avec l’EX600 puis l’EX780, le nouveau mode Jeu proposé sur la nouvelle gamme Viera 2017 classe Panasonic parmi les meilleurs élèves de la classe. L’EZ950 ne fait pas exception, en 1080p/60 l’input lag est mesuré à 25,7 ms, et 25,4 ms en 4K/60 avec ou sans HDR.

Input lag Panasonic OLED EZ950

En considérant l’absence de rémanence sur les écrans à technologie OLED, l’EZ950 est un plat de choix pour les cinéphiles qui souhaitent également s’adonner à une utilisation jeux vidéo.

Panasonic s'appuie à nouveau cette année sur la plateforme Smart TV My Home Screen 2.0 basée sur Firefox OS. On note peu de changements, l'offre d'application reste identiquesi ce n’est l’apparition d’un nouveau lecteur média.

Test TV OLED Panasonic TX-55EZ950  Test TV OLED Panasonic TX-55EZ950

L'interface My Home Screen 2.0 s'avère intuitive et particulièrement agréable à utiliser au quotidien, la navigation est simplifiée au maximum avec la possibilité de basculer sur le Live TV, les Apps et les différentes sources raccordées, pour plus de commodité d’ailleurs, certaines sources et applications pourront être directement épinglées. Le champ de recherche permet quant à lui de localiser du contenu sur une clé USB, un site web ou les services de vidéo en streaming.

L’offre d’applications reste en deçà de ce que propose aujourd’hui Android TV, ce qui n’empêche pas pour autant de retrouver les incontournables comme Netflix (4K HDR), Youtube (4K HDR), Dailymotion, Wuaki.tv, Eurosport, Euronews, France 24, ARTE et Deezer, quelques utilitaires à l'image d'une application Calendrier et Guide TV (EPG), et le navigateur web Firefox. On déplore seulement l'absence du service Amazon Video (4K HDR), pourtant présent chez un certain nombre de fabricants cette année, il reste toutefois possible de contourner facilement cette limitation en changeant le pays d'origine et la langue.

Test TV OLED Panasonic TX-55EZ950

Comme nous l'indiquions en introduction, le fabricant fait évoluer son lecteur média, avec une interface revue et corrigée, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il était temps ! Seul bémol, la prise en charge multimédia reste inchangée. Nous retrouvons donc ses qualités avec notamment la possibilité de lire du contenu depuis un support de stockage USB, une carte SD et en réseau uPnP/DLNA, sans oublier le Samba (SMB) qui permet de partager du contenu avec d’autres appareils compatibles DLNA, mais également certains petits défauts toujours aussi agaçants, en particulier certaines limitations sur les vidéos 4K.

L’EZ950 supporte sans aucun problème les vidéos aux formats MKV, MP4, TS, M2TS, MOV, WMV, AVI, VOB et FLV, à l’exception des encodages VC-1. Les pistes audio multiples et les sous-titres sont par contre bien gérés, avec d'ailleurs la possibilité d'ajuster leur taille/position/couleur, sans oublier la compatibilité Dolby Digital. Le support DTS n'est toujours pas assuré.

Les résultats se montrent relativement corrects en lecture vidéo Ultra HD et 4K, la majorité de nos fichiers encodés en AVC/H.264 et HEVC/H.265 avec conteneurs MP4, M2TS, TS et MKV ont été lus sans aucun problème, y compris les vidéos HDR et HLG. Étonnamment par contre, les vidéos HEVC 10 bits dont le bitrate excède 100 Mb/s ne sont toujours pas lues.

En matière de lecture audio, le téléviseur accepte les formats MP3, AAC, WMA, WMA Pro, FLAC, ALAC et WAV jusqu'en 192 kHz/24 bits.

Plus qu'une simple alternative plus abordable à la série premium EZ1000, le Panasonic EZ950 constitue un mets de premier choix. Non seulement pour les nostalgiques de la gamme de Plasma Viera, mais pour tout amateurs de belles images UHD 4K à la recherche d'un TV OLED conciliant un traitement vidéo efficace et une superbe précision colorimétrique aussi bien sur les sources HD que 4K HDR, ainsi qu'un faible input lag pour les amateurs de jeux vidéo.

TV Panasonic EZ950

L'EZ950 souffre en revanche des mêmes défauts que la concurrence, comme l'atteste la présence de banding sur certaines mires de gris. Un problème loin d'être incommodant au quotidien, mais qui montre à nouveau, malgré les évolutions consenties ces deux dernières années, que la technologie OLED dispose encore d'une marge de manoeuvre. Il faudra également considérer l'absence de filtre Absolute Black Filter, réservé au EZ1000, en particulier pour ceux qui souhaitent installer le téléviseur dans une pièce très lumineuse, ou près d'une baie vitrée.

Dans un dernier temps, on tiendra finalement peu rigueur d'une luminance HDR un brin plus en retrait, puisque nous parlons ici d'un écart inférieur à 100 cd/m², d'un autre côté pourtant, le choix de faire l'impasse sur le Dolby Vision demeure particulièrement surprenant, d'autant plus qu'au regard du positionnement tarifaire, la comparaison avec l'OLED55B7V semble inévitable.

 

La note finale
 
5/5

Notre verdict

Dans sa gamme de prix, le TV OLED Panasonic EZ950 est un choix à sérieusement considérer pour les cinéphiles et les nostalgiques de l'ère plasma en quête d'un téléviseur capable de délivrer une qualité d'image 4K de premier ordre, une colorimétrie naturelle et précise, ainsi qu'un superbe contraste et une belle lisibilité dans les noirs.


Ce que l'on aime
 Très belle qualité d'image et efficacité du traitement vidéo
 Superbe contraste et lisibilité dans les noirs
 Colorimétrie remarquable en sortie de carton
 Un faible input lag en 1080p/60 et 4K/60
 Qualité de finition et design très sobre
Ce que l'on regrette
 Présence de banding

 

 

 

Website hexatech, web solutions