Après avoir perdu la guerre de la HD, Toshiba compte ses morts…

13/03/2008

Vendredi 14 Mars

Après avoir perdu la guerre de la haute définition, Toshiba compte ses morts…
Par Simon Rochefort



Et les morts chez Toshiba se comptent apparemment en centaines de millions de petits soldats en forme de dollars. Au delà des aspects romanesques ou fantasques de cette guerre des formats haute définition, le Blu Ray porté notamment par Sony et le Hd-Dvd par Toshiba, la disparition de ce dernier est une catastrophe financière pour le géant japonais.

Ainsi avec le certificat de décès du Hd dvd, format qui était pendant un temps sous assistance respiratoire, les analystes financiers commencent de faire les comptes du coût de la guerre.

Ce coût est pour Toshiba, qui avait développé et vendu le Hd Dvd, un coût d’estime, l’image de la marque a été entachée et la confiance des actionnaires s’en est ressentie. L’action Toshiba ne cesse de descendre depuis.

Mais le coût le plus important restera financier, car tous les budgets de développement et recherche, marketing et diffusion sont aujourd’hui perdus et le journal financier japonais Nikkei l’estime dans sa globalité à 1 milliard de dollars.  

Pour remonter la pente, Toshiba se lance donc à corps perdu dans la production de mémoire flash (probablement un segment d’avenir de l’informatique moderne) et les écrans Lcd. Restera à faire des lecteurs Blu Ray, mais là, il va falloir en vendre des millions pour éponger l’ardoise !

Sources : Reuters, Nikkei

Website hexatech, web solutions