Les doutes tous bleus pour LG et Samsung (partie 1)

24/03/2008
Lundi 24 mars

Les doutes de LG et Samsung sur les perspectives du marché du Blu-ray Disc
Par Jacques BERNARD

Alors que beaucoup de professionnels et de consommateurs « early adopters » se réjouissaient de la victoire du Blu-ray disc sur le format HD DVD concurrent et espéraient une ouverture certaine du marché de la HD sur support optique unique, voilà que les choses ne se passeraient apparemment pas comme on aurait pu le croire.Sur des propos parus dans le KOREA Times, les deux géants de l’électronique coréenne que sont LG et Samsung Electronics, ne sentiraient pas encore une expansion forte du format de Sony sur le marché local et n’auraient pas de projet immédiat visant à accélérer leurs activités dans cette voie. Un représentant du groupe Samsung aurait déclaré :
 
« Depuis 2005, nous avons sorti des produits Blu-ray mais nous ne sommes pas en mesure d'accentuer nos activités relatives pour le moment, en dépit du succès du Blu-ray dans la guerre des formats. En effet, la guerre des formats s’étant terminée plus tôt que prévu, les fabricants de disques Blu-ray ont peu de chances d'augmenter leurs investissements auprès les fournisseurs de pièces, en raison de craintes portant sur de faibles bénéfices en retour »

Comme l’on pouvait le craindre, le format Blu-ray disc n’étant pas encore un format mature et toujours en cours de finalisation (NDS : les premières platines de salon 2.0 finalisées doivent arriver en juin), la victoire de la guerre des formats par Sony n’est pas encore synonyme de voie royale ouverte du marché de la HD à son support fétiche. De son côté, LG Electronics n’aurait pas caché également son scepticisme sur l’évolution de ce marché tout en reconnaissant le potentiel fort du support. L’un de leur représentant déclarait :
« Globalement, le marché potentiel des disques Blu-ray se révèle très lucratif. Les consommateurs dépenseront 1,1 milliards de dollars sur les disques HD cette année, comparativement aux 300 millions de dollars enregistrés l'an dernier. Toutefois, l'entreprise en est encore à ses débuts, en raison de prix élevés ainsi que de la pénétration rapide de l'Internet haut débit*). Nous allons donc patienter et regarder de près l'évolution de ce secteur, étant donné que notre société n'est pas tout à fait sûre de l'ensemble des perspectives ». (*l’IPTV et ses contenus HD)

Website hexatech, web solutions