Quel avenir pour la haute définition en France ?

05/05/2008

Lundi 5 Mai

Quel avenir pour la haute définition en France ?
Par Bruno Orrù de nos amis de DvdCritiques.com

La haute définition vidéo et télévisuelle on en parle maintenant depuis plusieurs années mais peu nombreux sont ceux qui peuvent aujourd’hui en gouter la saveur. Freins technologiques se mélangent avec guerre des formats, sans compter bien entendu une mise de fond pécuniaire importante, tant du coté du diffuseur que des sources matérielles et programmes. La très bonne nouvelle en France c’est l’arrivée avant la fin de l’année de programmes HD gratuits via le vecteur TNT et c’est sans aucun doute le point essentiel qui peut faire décoller le marché de la haute définition en France.

  

La haute définition vidéo possède aujourd’hui deux principales portes d’entrées pour l’apprécier chez soi : le satellite et le support optique, ce dernier prenant une forme exclusive Blu-ray depuis l’arrêt du HD DVD en début d’année. Bien entendu d’autres solutions existent, notamment via Internet mais cela suppose un très haut débit qui ne sera jamais généralisé sur tout le territoire.

 
Un support optique au coût de revient trop cher !

Pour profiter de la HD chez soi sur support optique implique en 2008 un investissement important, trop important pour la très grande majorité des amateurs de cinéma chez soi ; il faut un diffuseur HD (téléviseur ou vidéo projecteur), un lecteur capable de lire des disques Blu-ray (laissons reposer en paix le HD DVD) et s’offrir les galettes qui vont bien pour nourrir le lecteur. Paradoxalement ce n’est pas le téléviseur qui pose le plus de problème puisque la folie ambiante sur le sujet depuis maintenant deux ans fait que (presque) tout le monde envisage son achat à court ou moyen terme. Non c’est plutôt du coté des lecteurs que le bât blesse puisque qu’aucun lecteur n’est aujourd’hui proposé à moins de 400€, le prix moyen étant même un peu plus élevé. 400€ c’est bien évidemment une somme impensable pour la plupart d’entre nous, sachant que des lecteurs de DVD de qualité s’échangent contre un billet de 50€ et que haut de gamme « grand public » ne dépasse pas les 150€. Notez d’ailleurs que ces lecteurs haut de gamme possèdent souvent un module de mise à l’échelle, c’est à dire le moyen de faire croire que le signal SD du DVD est en fait un signal HD. Le pire c’est que cela fonctionne souvent plutôt bien, du moins pour ceux qui ne sont pas trop pointilleux. Pourquoi alors entreprendre des frais supplémentaires ?

 

En imaginant que vous ayez le courage d’acheter un lecteur Blu-ray il faut l’alimenter. La bonne nouvelle c’est que les loueurs possèdent déjà pour certains d’entre eux une offre Blu-ray. Sinon il faut aller en magasin ou c’est souvent la douche froide. En suivant l’actualité de près vous pouvez « profiter » des prix nouveautés et espérer acquérir un film pour 25/30€ ! C’est dans le meilleur des cas 5€ de plus que la version DVD collector qui propose d’ailleurs souvent plus de suppléments interactifs que nous nouveau copain haute technologie Blu-ray ! Mais le marché du Blu-ray est largement composé de ré éditions et là le fossé se creuse dangereusement car, toujours pour un prix d’attaque de 25/30€ le film déjà édité plusieurs fois en DVD, l’écart tarifaire se constate alors à hauteur de 10, 15, voire 20€ ! Il est donc urgent que les éditeurs amortissent leurs coûts de production et arrêtent de proposer des galettes Blu-ray au prix éditeur de 40€ !

 
 
Une offre VOD HD trop sélective

La HD via Internet, les fournisseurs d’accès en font leur argument marketing depuis de nombreux mois maintenant mais deux éléments restrictifs sont à retenir. Il faut bien entendu posséder un large débit, surtout sur ce type d’offre est généralement imposée en flux (streaming). Bien évidemment cet aspect technique met de coté une large partie de la population française. Le deuxième élément à prendre en compte est l’aspect qualitatif en retenant que la qualité de la VOD, fut-elle HD est très loin de rejoindre celle des supports optique, voire celle de l’offre satellitaire décrite ci-dessous.


 
Un offre satellite séduisante mais encore chère

Le moyen le plus « démocratique » pour profiter pleinement de programmes HD c’est de s’abonner aux programmes CanalPlus et/ou CanalSat. Avec un abonnement CanalPlus vous ne disposez pas automatiquement de la version de la chaîne Premium en HD (les programmes non HD sont « upscalés »). Pour cela il faut opter pour l’option HD qui se négocie contre 7€ mensuels, à rajouter aux 33€, coût officiel de l’abonnement mensuel CanalPlus. Nous atteignons donc les 40€ mensuels pour prétendre à recevoir des programmes HD mais attention, si les chaînes généralistes TF1 et M6 dans leurs versions HD sont accessibles avec cet abonnement CanalPlus il faut ajouter l’abonnement à CanalSat pour profiter des chaînes HD supplémentaires comme CinemaPremier HD (abonnement CanalSat + option cinéma nécessaire) ou Disney Cinemagic HD (abonnement CanalSat + option Disney nécessaire) ou encore National Geographie HD ou 13ème rue HD. Evidemment le coût mensuel s’envole pour atteindre les 80€ ! C’est évidemment bien trop cher et c’est pourquoi l’offre de programmes gratuits par la TNT peut véritablement changer la donne.


 
Une offre HD gratuite par la TNT

Le législateur à été clair depuis de nombreux mois, 2008 verra se concrétiser une étape cruciale dans le développement de la HD télévisuelle en France. En effet, plusieurs chaînes proposeront des programmes HD gratuitement via la TNT. Bien sur, des aménagements technologiques sont nécessaires mais pas tant que ça en fait puisqu’il ne s’agira que de changer l’adaptateur TNT si votre adaptateur est externe ou en rajouter un si votre adaptateur TNT est intégré au téléviseur.

Le lancement de la TNT HD est prévu pour octobre 2008 et gageons que sa médiatisation puisse rendre le grand public curieux. Là encore un élément important est à prendre en compte… la réalité d’une source HD gratuite permettra aux magasins de proposer une image HD sur les téléviseurs en démonstration. Cela à l’air bête mais aujourd’hui lorsque vous allez en magasin vous avez rarement une véritable image HD « live ».

 

Un point demeure toutefois obscur à ce jour. Quel sera le prix des adaptateurs TNT HD ? Si vous achetez un téléviseur équipé d’un tuner TNT HD (ce qui sera obligatoire au 1er décembre 2008) pas de soucis mais pour les dizaines de milliers de possesseurs de téléviseurs HD non équipés ? Le prix sera certainement bien au-delà du prix des adaptateurs TNT qui s’est considérablement écrasé ces derniers mois. Espérons que ce prix ne soit pas trop élevé, même dans les premiers mois, afin d’insuffler un vrai vent HD sur la télévision française.

Website hexatech, web solutions