PS3 & XBOX360 : le match multimédia au-delà du jeu

13/05/2008
Mardi 13 Mai

PS3 & XBOX360 : le match multimédia au-delà du jeu
Par Bruno Orrù de nos amis de DvdCritiques.com

 
 


Les consoles de jeu du 21ème siècle sont orientées pour le ludique (Wii), la portabilité (NDS, PSP) ou pour apporter une dimension technologique (puissance de calcul impensable il y a peu, affichage HD… pour la XBOX360 de Microsoft ou la Playstation 3 de Sony. Mais ces dernières apportent  également une dimension multimédia qui permet de considérer la console comme une véritable plateforme multi plaisirs. C’est sur ce terrain que pourrait bien s’opérer une distance entre la XBOX360 et  la Playstation 3 mais le combat est rude… et intéressant.


Synthèse par Bruno Orrù
 Même si la très grande majorité des possesseurs d’une console Microsoft XBOX360 ou Sony Playstation 3 ne n’utilise que pour le plaisir du jeu, les deux consoles savent parfaitement s’ouvrir vers d’autres loisirs numériques. Seul problème, il faut prévoir à la fois une liaison Internet (de préférence permanente et à large débit) et une liaison réseau vers un PC ou une passerelle réseau domestique. Rien qu’à ces derniers mots, on peut croire que cette mise en place est réservée à des férus de l’informatique et aux spécialistes de l’installation réseau. Heureusement il n’en est rien car le branchement à l’Internet et/ou à un réseau est d’une facilité consternante ; l’appairage au réseau de la console est automatisé… à condition bien sur qu’à l’autre bout du fil tout est correctement configuré et là, malheureusement les choses ne sont pas toujours aussi simples.

Couteau suisse multimédia ?
Je vais ci-dessous décrire les différentes possibilités multimédia des consoles mais en préambule il me semble important de souligner que les consoles peuvent aujourd’hui se substituer à plusieurs outils informatiques ou audio-vidéo. Aujourd’hui les consoles peuvent tout à fait remplacer un lecteur de DVD (version classique ou HD) et se transformer en une passerelle multimédia afin de profiter de contenus personnels (musique, photo, vidéo). De plus en plus les consoles permettent de s’affranchir de plaisirs liés à l’ordinateur (navigation Internet peu pratique mais existante, dialogue audio-vidéo de type MSN, téléchargement VOD…) et demain, elles seront affublée d’un adaptateur TNT pour recevoir les programmes télévisuels, et même les enregistrer, ajoutant ainsi une fonction magnétoscope à leur profil. 

Photo, musique…
Le premier moyen pour diversifier l’utilisation de la console de jeu, et de loin le plus abordable, c’est de brancher une clef / disque dur USB et de profiter du contenu photo ou musique. Pour ce dernier cas il faut bien entendu que la console soit reliée à un diffuseur sonore… et de préférence à un amplificateur, stéréo ou home-cinéma. Ce type de contenu est également récupérable directement sur le disque dur d’un ordinateur sachant que la méthode entre XBOX360 et PS3 diffère. Pour Microsoft le lien Media Center était d’évidence, permettant d’homogénéiser l’interface Media Center de plus en plus généralisée sur les ordinateurs (systèmes d’exploitation XP ou Vista) avec celle de la XBOX360. Pour Sony, l’affaire est plus épineuse car elle suppose que l’utilisateur ait installé une passerelle multimédia logicielle sur l’ordinateur. Des programmes existent, gratuits ou payant, mais il faut avouer que la procédure peut s’avérer sensiblement plus compliquée que la prise en main guidée de Media Center. Sachez néanmoins que Vista intègre en série ce type se passerelle, via le lecteur Windows Media Player et je vous encourage à rechercher à droite ou à gauche les nombreuses astuces qui permettent de faire le lien rapidement.

… et vidéo
Pour la vidéo, il fait distinguer les sources personnelles qui peuvent être proposées à la console via une interface USB ou réseau comme mentionné dans le paragraphe précédent. Mais il devient de plus en plus possible d’accéder à du contenu externe gratuit ou payant. Les possesseurs d’une XBOX360 peuvent déjà profiter de service locatif de vidéo à la demande (VOD), même si le catalogue accessible depuis la console n’est pas délirant (voir notre compte rendu sur le sujet en suivant ce lien). Pour les possesseurs d’une PS3, cette option n’est pas encore possible mais devrait selon les annonces de Sony déboulée prochainement.

Téléchargement et copinage

L’un des plus grands progrès permis par le branchement à l’Internet c’est de pouvoir récupérer du contenu dédié à la console (démo de jeu, jeu complets, habillages visuels…) mais aussi – et surtout pour de nombreux joueurs – de jouer en ligne contre ou avec des amis… ou de parfaits inconnus. La stratégie déployée par Microsoft et Sony est toutefois différente puisque le premier impose un abonnement pour accéder à ce type de service dénommé XBOX LIVE (attention, support de stockage nécessaire et prévoir plus de 10€ mensuels quand même !) alors que le second ne demande rien. Félicitons donc Sony qui permet d’aller au-delà du jeu solitaire sans bourse déliée, même si la jeunesse de la PS3 par rapport à la XBOX360 ne permet pas d’avoir des serveurs aussi remplis que le XBOX Live qui, rappelons le, s’est également ouvert aux possesseurs d’ordinateurs il y a quelques mois.

A signaler également une différence de point de vue sur les méthodes de paiement puisque sur la PS3 il suffit de donner son numéro de carte bancaire pour réaliser rapidement ses achats, mais sur la XBOX360 les achats s’opèrent via des points. Ces points on peu les acheter en magasin donnant sur rue (pratique pour les cadeaux) ou les acheter en ligne en laissant là aussi son numéro de carte bancaire. Seul problème avec cette histoire de points, on perd un peu le lien avec la valeur de l’argent, d’autant plus que le prix d’un point ne représente aucun compte rond face à la valeur de l’euro.

Relais social ?
En dehors des jeux, chacune des deux consoles permet de dialoguer avec des amis possédant eux aussi la console et l’équipement approprié, à savoir un accès Internet permanent et, de préférence, une caméra. Ainsi, il est possible de dialoguer soit en mode audio soit en mode audio-vidéo avec une caméra. Le plaisir du dialogue est d’autant plus intéressant que la qualité visuelle de la liaison est généralement de qualité. Un moyen comme un autre en somme de discuter sans manger son forfait de téléphone portable ou s’énerver à pianoter sur son clavier de téléphone pour détruire la langue française.

Vidéo HD
Autre élément important, les consoles peuvent également se transformer en lecteur DVD de luxe, notamment en acceptant de lire des programmes HD DVD (XBOX360) ou Blu-ray (PS3). L’aptitude HD DVD est liée à l’achat et au branchement d’un lecteur spécifique mais cela est simplement écrit ici pour mémoire puisque ce format vient d’être abandonné par son géniteur Toshiba. Entre temps, le lecteur intégré Blu-ray de la PS3 prend donc une dimension importante puisque la console demeure tout simplement à ce jour le lecteur Blu-ray le moins cher et le plus polyvalent. En effet, cela peut paraître étonnant mais en ce milieu de l’année 2008, les lecteurs de salon sont plus chers – évidemment sans possibilité de jeux et fonctions multimédia – mais surtout ne peuvent actuellement pas être mis à jour en ligne et ainsi suivre les différentes versions de cahier des charges du standard Blu-ray, notamment pour la compatibilité des contenus interactifs nécessitant une connexion Internet (Profile 2.0).

Ouverture télévisuelle
Les possibilités d’élargir le potentiel des consoles est sans aucun doute l’arme que dégaineront successivement les deux compagnies pour rendre leur console la plus séduisante possible. Espérons que dans cette optique Microsoft réduira la nuisance sonore de sa XBOX car c’est franchement un point agaçant lorsque l’on souhaite l’utiliser pour par exemple regarder un film. Sur ce sujet, la PS3 respire dans un silence élogieux (modèle 40 Go), ce qui permettra de lui offrir plus facilement le tuner TNT dédié prévu pour les prochaines semaines. Ce sera alors l’occasion de pouvoir utiliser la console comme un enregistreur, ce qui serait une première dans le genre ! 

En conclusion

Bien entendu, rendez-vous est pris pour les nouvelles évolutions des deux consoles. Des évolutions qui traduisent parfaitement le rôle multimédia d’une console dont le jeu ne représente au final qu’une motivation de moins en moins unique.

Website hexatech, web solutions