Notions sur la grandeur de l’écran de télévision

19/05/2008
Lundi 19 mai

Notions sur la grandeur de l’écran de télévision
Par Jacques BERNARD


Malgré la démocratisation des écrans plats tant par la baisse des prix que par l’arrivée de la TNT, fusse-t-elle de surcroît HD, il est encore difficile de tordre le coup aux bonnes vieilles idées reçues et autres habitudes du consommateur. Et notamment sur la grandeur de l’écran !!

En effet, si l’on considère que l’intégration du téléviseur plat est admise face au volume encombrant d’un tube cathodique, nombre d’acheteurs d’écrans plats rechignent encore à acquérir un « grand » écran plat. Car il faut se rendre à l’évidence du confort visuel bien supérieur d’une diagonale de 42, 46 ou 50 pouces (de 106 à 127 cm) en comparaison du « grand écran cathodique » de 32 pouces ou 81cm de l’époque… !!

De plus, l’épaisseur particulièrement réduite du produit permet sa fixation au mur via un support idoine, fixe ou articulé, et concourt un peu plus à l’intégration et donc à l’esthétique de la pièce à vivre. Trop d’écrans plats et leur pied d’origine sont positionnés sur des meubles « TV » souvent trop bas pour un vrai confort de visionnage à hauteur de votre regard en position assise.

Il faudrait donc que le consommateur raisonne désormais en terme de budget évidemment (ça, il le fait !!) mais surtout, où il veut placer son écran plat et en déduire la taille. Dans une chambre, dans la cuisine ?? Plus généralement, c’est le séjour qui est concerné : n’hésitez donc plus à évoluer vers un écran de diagonale confortable. Le rapport de visionnage, de recul, est descendu à 1,5 à 2 fois la diagonale pour un écran Full HD !! On parle encore trop, y compris chez certains vendeurs grand public, pas très au fait des choses, d’un classique rapport de recul de 3 voire 4 fois la diagonale de l’écran !! Car, si l’impact négatif du tube cathodique était réel avec une fatigue visuelle avérée dû au bombardement d’électrons par le canon du tube sur l’écran (Dixit : "Ne regarde pas la télé trop près, ça fait mal aux yeux"!!) il n’en est plus de même avec les technologies modernes toutes confondues.

A ça près évidemment, qu’un téléviseur se doit d’être réglé de manière objective et cohérente, soit par l’intermédiaire de l’installateur spécialisé s’il intervient, soit par un système de réglage simple comme le THX Optimizer, contenu dans certains DVD labellisés THX du marché. Ces précautions sont d’ailleurs aussi salutaires pour votre confort que pour votre facture d’électricité, notamment dans le cas de téléviseurs plasma. (voir à ce sujet l’enquête très intéressante de nos collègues d’Ere Numérique)

A quoi servirait d’investir dans un bel écran plat si l’on se devait se retrouver à quatre ou cinq mètres au fond de la pièce à vivre, avec des réglages totalement anarchiques ???  A méditer.

Website hexatech, web solutions