Sony et son emblématique console de jeu !!

25/06/2008

Mercredi 25 juin

Sony et son emblématique console de jeu !!
Par Jacques BERNARD




La fameuse console de jeu PS3, fleuron de toute la politique HD de Sony, est un remarquable produit puisqu’il réunit en un seul appareil, une console de jeu et un excellent lecteur HD Blu-ray upgradable. Or, si le constructeur japonais avait tout misé sur celle-ci pour la promotion de son support optique HD et lui avait permis de remporter la fameuse guerre HD face au concurrent Toshiba, il apparaît que cela ne s’est pas fait sans douleur !!

En faisant les comptes, l’addition est particulièrement salée pour Sony. Si l‘on se rappelle du conséquent  prix de départ du produit, celui-ci a dû être revu rapidement à la baisse par la concurrence des deux supports Blu-ray et HD DVD. La PS3 a donc été vendue, jusqu’à présent, moins cher que son coût de fabrication !!!

En effet, au regard du bilan financier de la société pour l’année 2007, la console aurait fait perdre pas moins de 2,16 milliards de dollars  à Sony !!! Avec les pertes également engendrées en 2008 et estimées à 1,16 milliards de dollars, nous arrivons à un total de plus de trois milliards de dollars de pertes !!
(Note de l’auteur : Pour l’anecdote, les pertes de l’abandon du HD DVD pour Toshiba avaient été chiffrées à 1 milliard de dollars environ et déjà considérées comme conséquentes!!)

Espérons qu’à partir de 2009, les choses s’arrangent pour le leader japonais bien que les récentes déclarations  de David REEVES, Président de Sony Computer Entertainment Europe ne soient pas particulièrement rassurantes, quant à l’avenir du support optique pour les jeux vidéo et la menace du téléchargement haut débit.

Note de l’auteur : Rétrospectivement, lorsque l’on voit qu’il a été reproché à Toshiba de vendre pour ainsi dire à perte des lecteurs HD afin de remporter le marché sur support optique, il apparaît aujourd’hui que Sony a été obligé de pratiquer de la même manière pour promouvoir son support. Nous ne pourrons que déplorer que les deux industriels ne se soient pas entendus depuis 2002 pour arriver à un compromis raisonnable et raisonné sur un support commun (*). Tout le monde s’y serait retrouvé tant sur les évidents bénéfices commerciaux, les retours sur investissement bien plus rapides mais également sur la qualité et la maturité des produits pour le consommateur. En effet, celui-ci n’aurait pas eu à essuyer les plâtres, comme encore à l’heure actuelle, tant sur des matériels pas encore finalisés que sur des disques HD encore peu aboutis.

(*) L’exemple du cahier des charges du HD DVD prévoyait l’obligation de la prise réseau permettant la mise à jour logicielle du produit contrairement à celui du Blu-ray !!! Hormis bizarrement, la PS3 Sony, qui elle, en était dotée et qui, rappelons-le, lui a permis d’être le premier lecteur Blu-ray 2.0 du marché pour le contentement rassuré de ses heureux possesseurs !!

Website hexatech, web solutions