IFA 2008 : Dolby, du cinéma à la télévision et au téléphone

12/09/2008

IFA 2008 : Dolby, du cinéma à la télévision et au téléphone

Dolby a toujours vécu du fruit de ses licences, notamment au cinéma mais aussi sur le marché du home-cinéma. Des revenus de licences réguliers puisque tout appareil audio-vidéo dispose d’un décodeur Dolby Surround ou Dolby Digital. Plus récemment ce sont les décodeurs sur les formats sonores HD qui sont apparus mais cela ne suffit pas pour la firme de San-Francisco. C’est pourquoi Dolby élargit son champ d’action en proposant des décodeurs ayant pour cible les téléviseurs et les téléphones mobiles.

 De notre envoyé spécial à Berlin, Bruno Orrù (via notre partenaire DvdCritiques.com) 

Dolby a pris pour principe depuis quelques années de réserver l’accès à son stand aux professionnels et journalistes. Point de stand par conséquent mais une suite dans les étages de l’un des halls. Il faut dire qu’organiser des démonstrations mettant en valeur les formats sonores n’est pas aisé. C’est donc dans une petite pièce aménagé que j’ai eu l’occasion de tester, pour la seconde fois, le Dolby Volume. Bien que pouvant être implanté dans un amplificateur audio-vidéo.

 Ci-dessous l’amplificateur Harman Kardon AVR 755, le premier du marché à proposé le traitement Dolby Volume. 

 


Néanmoins, l’intérêt majeur du Dolby Volume est d’être placé dans un téléviseur. Son rôle est en effet de proposer un niveau stable quelque soit la source ou le programme télévisuel. Qui n’a pas en effet subit des écarts de volume important en passant de la télé au DVD ou, plus fréquemment lors des coupures publicitaires. Dolby Volume est prévu pour tous ces cas et fonctionne plutôt bien.

 

Libre pour l’utilisateur de l’actionner ou pas. Dolby Volume étant directement implanté dans le téléviseur ou l’amplificateur, le calibrage est prévu dès son intégration à l’usine. Je vous ai déjà présenté les principes techniques lors de l’IFA 2007, vous retrouverez quelques schémas utiles en suivant ce lien.

 Dolby se met au téléphone

Le deuxième axe mis en avant par Dolby concerne la téléphonie mobile mais est encore au stade de la proposition. Il s’agit tout simplement de placer une puce Dolby dans un combiné afin qu’à la lecture de fichiers musicaux ou vidéo il soit possible d’activer une spatialisation. Dolby proposait une démonstration sur la base d’un prototype Nokia N95.

 

 

Si les sensations de spatialisation sont réelles et bénéfiques sur de la musique, je suis personnellement plus réservé sur l’impact sur les dialogues. La démonstration effectuée par exemple sur la bande annonce de Spiderman 3 (avec possibilité de commuter ou d’annuler l’effet par simple pression d’un bouton) est un bon exemple ; les parties musicales sont parfaitement bien traitées et la puce Dolby permet en effet d’élargir avec conviction la sensation d’espace. Malheureusement, les voix sont dans la tête au lieu de rester centrées.

 Dolby Sound Room & Dolby Theater

Enfin, rappelons que Dolby est de plus en plus présent sur les ordinateurs portables, permettant de profiter des deux modules Dolby Sound Room & Dolby Theater, quelque soit l’application utilisée ; pas besoin en effet de lire une vidéo via un logiciel déjà pourvu d’un décodeur Dolby. Ci-dessous, un exemple avec le dernier né de la gamme Toshiba Qosmio.

 

Website hexatech, web solutions